Oscar : meilleure analyse « Occident vs Russie » par un français

Reading time: 11 min
Suite à l’article Occident vs Poutine ou USA vs Russie ? « Sanctions froides » économico-médiatiques un débat très vif s’est déclenché dans des groupes de LinkedIn et ailleurs. Une polémique vive et coriace partait dans tous les sens sévèrement critiquant le régime du « dictateur » Poutine et sa politique extérieure dans la lumière des événements de ces derniers temps.

La tentation de publier ici une des réactions de cette polémique fut irrésistible. Non pas parce qu’elle va dans le sens de l’article en question ou caresse son auteur dans le sens des poils, mais parce qu’elle a été écrite par un homme avec une culture générale développée et, de toute évidence, sachant réfléchir – qualités si chères à New Point De View, ainsi qu’à son fondateur.

Christian, consultant en management sportif, a accepté que nous publiions son opinion pour une audience plus large. Ceci est le mixte de ses écrits en réponse aux critiques et accusations contre l’article susmentionné. Le texte a été validé par son auteur.

 

Merci pour cet article très intéressant et qui tranche nettement avec l’insupportable propagande anti-russe à laquelle nous assistons quotidiennement dans nos médias depuis plusieurs mois. On peut ne pas être d’accord avec votre point de vue, mais force est de constater que vous maîtrisez le sujet que vous abordez, ce qui n’est le cas de tout le monde vu certaines réactions — plus on est factuel et plus on dérange.

meilleure-analyse-occident-vs-russie-par-un-francaisDans votre article vous parlez de l’OTAN, de la chute du rouble, des cours du pétrole, du patron de total (version officielle de l’accident très divertissante, d’ailleurs…) et l’on vous répond Staline, URSS, KGB, etc. Des gens qui visiblement font autant preuve d’ignorance que d’étroitesse d’esprit.

Il leur serait utile de comprendre l’intérêt historique qu’ont les USA à souhaiter la division de l’Europe (au sens large et donc Russie incluse), d’abord pour conquérir le leadership mondial, et aujourd’hui pour le conserver. Car si la Chine s’annonce comme un concurrent solide économiquement, et bientôt militairement, quel grand danger représenterait pour l’omnipotence américaine une Europe unie de Londres à Moscou (et par extension à Vladivostok) !!!

Il serait intéressant aussi de faire un retour sur la deuxième guerre mondiale, un rappel chronologique des faits militaires des uns et des autres, des évolutions du PIB des pays d’Europe et surtout des USA (regardez 41 et 42!), etc. Bref, de comprendre que le nazisme est devenu un « sérieux problème » pour les américains seulement à partir du moment où il vacillait sous les coups de l’armée rouge.

D’ailleurs j’ai lu il y a peu (malheureusement je ne retrouve pas la source) que 60% des français interrogés en 1946 estimaient que l’URSS était la nation qui avait le plus contribué à la défaite d’Hitler. Ce qui n’est pas mal pour un peuple qui n’a pas vu de soldat soviétique sur son sol. Aujourd’hui seulement 9% des français ont la même réponse…

Bien sûr, en tant que français, je suis content que les américains aient débarqué pour éviter que Staline aille trop à l’ouest et impose une dictature. Je suis aussi heureux que mes parents, et indirectement moi-même, aient bénéficié des retombées économiques du plan Marshall. Avant la chute du mur je suis allé quelques fois en Pologne et je sais que dans ces années-là il était plus confortable de vivre à l’ouest qu’à l’est.

Mais je suis conscient que les américains n’ont pas agi de la sorte par bonté ou par gentillesse. Ils ont fait au mieux de leurs intérêts. Comme tous les pays du monde et depuis la nuit des temps. Ça ne me choque pas. Ce qui me choque en revanche c’est de voir que mon pays ne voit pas où est son intérêt. Et je pense, mais je me trompe peut-être, que l’intérêt de la France est de se rapprocher de la Russie et que faire le contraire ne peut que l’affaiblir.

 

 

L’intérêt des USA à déstabiliser la Russie, pays puissant et indépendant vis à vis d’eux, est évident. Intégrer l’Ukraine à l’OTAN serait une victoire géostratégique pour les uns et une humiliation pour les autres. Mais pour cela il fallait d’abord renverser le président ukrainien en place (élu démocratiquement) qui a eu, entre autre, le grand tort de vouloir signer de nouveaux accords douaniers avec la Russie plutôt que l’accord de libre-échange avec l’UE (rejeté le 21/11/2013).

meilleure-analyse-occident-vs-russie-par-un-francais-otan-monde

Pays membres de l’OTAN

L’agresseur n’est peut-être pas celui qu’on croit, sauf évidement si on se laisse persuader que ce n’est que par un beau et pur soulèvement démocratique que ce putsch a pu avoir lieu. Par contre, la position de l’UE est beaucoup plus étrange. Si elle a l’intention de s’isoler de la Russie c’est même suicidaire. Est-ce de l’incompétence de la part de ses dirigeants ou une politique à courte vue en échange de faveurs de la part de la première puissance mondiale ?

Je voudrais vous faire partager des commentaires de deux anciens chefs d’états, qui, au-delà de leur expertise et de leur expérience, ont la particularité d’avoir abandonné l’idée de briguer quelques nouveaux mandats…

Helmut Schmidt: « La politique occidentale repose sur une grande erreur : l’existence d’un peuple ukrainien, d’une identité nationale. En vérité, on a affaire à une Crimée, à une Ukraine orientale et à une Ukraine occidentale. La Crimée, jadis pays des Tatars, fut ajoutée à l’Ukraine dans les années 50 grâce à un « cadeau » fait par le chef de l’État soviétique Khrouchtchev. L’Ukraine occidentale se compose en grande partie d’anciens territoires polonais, tous catholiques. Alors que l’Ukraine orientale, majoritairement russe orthodoxe, fait partie de la Russie kiévienne, l’ancien cœur de la Russie. L’Occident semble ne pas vouloir prendre ces éléments en compte. »

Valéry Giscard d’Estaing: « Le jeu des américains n’est pas clair, mais ils ont soutenu le désordre. Ils ont poussé au désordre en Ukraine probablement pour affaiblir la Russie, mais c’est un jeu très imprudent …« .

Il y a sûrement mille raisons de critiquer Poutine, et sur certains points je serais même le premier à le faire. Mais vous trouverez très peu de russes qui se permettront de faire cela. Non pas par peur, mais parce que Poutine leur a rendu ce qu’ils avaient perdu depuis longtemps et qu’ils avaient hâte de retrouver : leur fierté.

Lorsque j’entends dans certains commentaires « Poutine président à vie… » – il me semble qu’il y a aussi des élections en Russie, et je suis désolé pour ceux qui le croient que le choix du peuple russe ne les satisfasse pas. Ces commentateurs doivent faire partie de ces démocrates qui défendent la démocratie uniquement quand les gens votent comme eux.

Dans d’autres commentaires dit-on « Poutine = Staline ». Certes, Staline a été un horrible criminel.  Et je ne suis pas un partisan de Poutine, mais est-ce que Poutine est vraiment le nouveau Staline comme certains le sous-entendent ? Les réactions épidermiques des occidentaux par rapport à Poutine et à la Russie de manière générale prouvent que les manuels d’histoire du secondaire et les chaînes d’infos font bien leur travail. Apprenons l’histoire, cela nous aidera à comprendre le monde, à dire moins d’âneries et au final, à devenir moins manipulables. Évidemment pour mener cette tâche à bien il faut choisir ses sources avec discernement.

 

 

En critiquant la liberté de la presse en Russie on présuppose qu’elle est totale en occident. Vaste débat dans lequel je ne souhaite pas m’aventurer. Le modèle démocratique ouest européen n’est pas transposable partout (parfait il ne l’est sûrement pas et, de toute façon, la perfection n’est pas de ce monde). Notre modèle démocratique (qui sous sa forme actuelle est un phénomène hyper récent de notre longue histoire) est le résultat de notre culture qui a été façonnée par des siècles, voire des millénaires d’histoire. Pourquoi dès lors vouloir l’imposer aux peuples qui ont une autre culture, histoire, coutumes, croyances, etc. ?

meilleure-analyse-occident-vs-russie-par-un-francais-otan-europe

L’OTAN en Europe

Je pense que nous, occidentaux, sommes terriblement arrogants de vouloir contraindre le monde entier à adopter « notre » démocratie en l’érigeant comme modèle vertueux et seul digne de respect et d’éloges. Nous sommes aussi très peu tolérants dès lors que des personnes d’origine étrangère (et surtout s’ils ne sont pas chrétiennes) veulent « menacer » notre modèle social et culturel français. De plus je constate que nous devenons beaucoup plus tolérants envers certains régimes qui ne respectent pas nos « valeurs démocratiques » dès lors que ces mêmes régimes protègent nos intérêts économiques ou militaires.

 

 

Je ne me considère pas comme un expert de la problématique russe ou de l’histoire. J’ai, je crois, juste un socle solide de connaissances historiques (pas celles qu’on apprend à l’école ou qu’on nous présente dans les médias comme, par exemple, lors des récentes commémorations de la seconde guerre mondiale) et un peu de sens critique. Et cela est suffisant, il me semble, pour être amusé au mieux, ou écœuré au pire, par la farce propagandiste que l’on nous sert à longueur de journée sur la Russie en général, et sur Poutine en particulier. Je ne crois pas être un cas isolé et je me rends compte sur certains forums que bien d’autres français trouvent la posture médiatique actuelle très décevante. Simplement on ne leur donne pas la parole et pour cause.

Je ne suis ni partisan d’un camp ni d’un autre. Je suis juste agacé d’entendre des bêtises (et pas qu’au sujet de la crise ukrainienne malheureusement) qui, loin d’être neutres, peuvent avoir des conséquences nuisibles.

Quant à votre opinion sur les français (que malheureusement je partage), nous avons quand même quelques circonstances atténuantes. En effet depuis notre plus jeune âge on nous apprend que nous avons inventé la démocratie, les droits de l’homme, et que grâce à Descartes, un raisonnement intellectuel décent ne peut être que français (j’exagère un peu mais ce n’est pas loin de la réalité). Donc on a naturellement tendance à penser que si d’autres peuples n’agissent ou ne voient pas les choses comme nous ils sont forcément dans l’erreur.

Ce soir encore, sur France inter, j’ai entendu pendant une heure que Poutine n’était qu’un impérialiste sanguinaire paranoïaque. Il y a quelques jours, ça n’a pas du vous échapper, une note confidentielle de la CIA (qui ne l’est plus du coup…) nous informe que Poutine est atteint d’une maladie mentale grave comparable à de l’autisme. Bref, on entend tous les jours connerie sur connerie à l’unisson dans tous les médias mainstream, mais pas l’esquisse d’un débat sur les vraies causes et les enjeux des tensions actuelles.

business-divider

Je termine par une petite histoire. Un jour dans un village un charcutier et un boulanger qui étaient voisins trouvent un accord qui leur sera profitable. Le charcutier achètera sa baguette à 30cts au lieu de 90, et le boulanger achètera son jambon à 5€ le kilo au lieu de 12. Cela dura plusieurs années et tout le monde était content. Mais un jour le charcutier décida qu’il vendrait dorénavant son jambon au prix du marché au boulanger et il alla l’en informer. Du coup le boulanger dit « ok, mais maintenant je vous vends mon pain au même prix que tout le monde ». Le charcutier, outré, raconta à tous les habitants du village que le boulanger était un escroc car il lui vendait sa baguette 3 fois plus cher qu’avant.

Qui est malhonnête? Le boulanger ou le charcutier ?  C’est l’anecdote que je raconte à mes amis quand ils me disent que les russes sont méchants parce qu’ils ont augmenté le prix du gaz en Ukraine.

business-divider

Je profite, Anton, pour vous remercier de nous faire partager vos contributions
toujours intéressantes et pertinentes. 

Christian

• Rédacteur de NEW POINT de VIEW
Consultant en stratégie et organisation interculturelles
• Intervenant chez SKEMA BS
Contributeur à LE HUFFINGTON POST et LES ECHOS entre autres

Leave a Reply

Notify of
avatar
Sort by:   newest | oldest | most voted
Maurren spacy
Guest

tout à fait d accord, les Medias de notre époque ne sont que des marrionnettes, leurs fourvoiements m agace, ils mentent comme ils respirent, truffees des manques d objectivités et des mauvaises foi, meme pas honte, en répetant les memes conneries à longueur de journée, l internet c est mieux, on ne t offre pas des ramassis des vomis sur un plateaux, c est plus variee.