La Russie d’aujourd’hui vue de l’intérieur. Photo reportage

Reading time: 4 min

Après de nombreuses demandes et relances, et pour tous ceux qui voulaient tant voir la « sainte Russie » – je fais un mini (vraiment mini) photo reportage sur la Russie de nos jours.

Vous êtes certainement habitués à entendre parler des Russes riches qui dépensent des fortunes en venant à l’étranger, qui roulent en grosses berlines que le commun des mortels ne connait que d’après les photos, qui se déplacent en jets privés et achètent sans rabais et en gros tout ce que les autres riches « simples » ne peuvent pas se permettre – les plus gros châteaux, les plus vastes vignobles, les bijoux et les appartements dans les capitales mondiales plus chers qu’un avion (ou presque), et qui font venir des escortes pour une soirée à Monaco ou Saint-Tropez par hélicoptère depuis Genève ou Prague.

russie-vue-interieur

© Anton Malafeev — Place Rouge à Moscou

Néanmoins, pour tous ceux qui pensent que Moscou — avec ces milliards de flux de capitaux, les femmes avec les jambes de deux mètres de long, et les riches moscovites avec leurs caprices complètement insupportables et de très mauvais goût – c’est ça la Russie, j’ai tout autre chose à vous montrer et raconter :

 

La Russie vue de l’intérieur …

  • avec ses routes moyenâgeuses,
  • avec ses paysages incommensurables,
  • avec ses plats énormes dans les petits restos pas chers,
  • avec ses églises (re)construites à la « va-vite » après le Putsch et les monastères entiers financés par les proches du Kremlin et/ou des oligarques cherchant à se faire racheter auprès du ciel, tout en continuant à mépriser la terre et les terriens,
  • avec ses magasins de l’époque capitaliste, mais d’un air communiste (dont la seule différence – on peut y acheter quelque chose aujourd’hui),
  • avec les rues, voire les quartiers entiers, de vieilles maisons à moitié délabrées mais pas prêtes d’être abandonnées – en plein centre-ville ,
  • avec les Hummers livrant les sushis et les pizzas,
  • avec ces maisons hors normes des nouveaux riches construites les 10-20 dernières années ne s’intégrant pas dans le paysage ambiant,
  • et avec ses flaques d’eau se transformant en océan en pleine ville après chaque pluie…

Ce reportage n’étant qu’une goutte dans la mer pour décrire le plus grand (de loin) pays du monde (17 Mn km² contre seulement 0.64 Mn km² en France ou 9.9 Mn km² au Canada, qui est le 2ème plus grand pays) vendant le gaz et le pétrole, et en membre fidèle de l’ONU n’ayant toujours pas compris le sens des droits de l’homme.

Le pays qui vient de rentrer dans l’OMC ne produisant rien, ayant les femmes les plus belles du monde et les hommes buvant comme des trous sans raisons.

Le pays qui se proclame démocratique avec un apparatchik / espion (ancien directeur du FSB), lui-même Président pendant 8 ans, Premier Ministre pendant 4 ans, re-Président pour 4 ans (voire pour 8, sachant qu’à chaque fois qu’il se présente — il passe dès le premier tour…), s’étant initialement offert sa place au Kremlin par Eltsine démissionnant la veille du jour de l’an (31.12.1999) et qui aujourd’hui déclare que toute action / pensée contre le pouvoir actuel est considérée comme inutile / bâtarde et, par conséquent, devant être éradiquée…

Ne l’aurait-on déjà vu / entendu quelque part auparavant ?
Vous – je ne sais pas, moi si – dans un pays construisant pendant 74 ans « un brillant avenir communiste » où il faisait « bon » vivre – l’URSS, de 1917 à 1991.

Je passe cette parallèle intentionnellement pour compléter l’image que j’ai donnée dans Les femmes russes décodées. Voilà d’où vient, en partie, la différence des mentalités, mais qui en réalité concerne tous les Russes, non pas que les femmes. Ou, en fonction d’âge, tous les ex-soviétiques.

99% de ceux qui ont lu cet article ne sont jamais allé et n’iront jamais en Russie. Mais essayez d’imaginer la vie dans ces conditions. Les conditions qui ne sont pas spécialement mauvaises sur tous les aspects, mais qui sont totalement différentes de celles dans lesquelles vous êtes nés et auxquelles vous êtes habitués (sauf une minorité) comme aux conditions sine qua non…

Alors, lorsqu’on me demande d’expliquer rapidement en quoi consiste la différence culturelle des Russes par rapport aux Occidentaux…  Comment vous dire…

separator-divider

Post Scriptum : pour tous ceux qui ont le cœur bien accroché et qui souhaitent davantage connaître le vrai visage de Russie d’aujourd’hui, mêmes si vous ne comprendrez pas les commentaires. Ce sont les photos des hôpitaux des villes modernes russes intitulées « l’enfer des hôpitaux russes »Ce n’est pas un photomontage – c’est la réalité de nos jours d’une puissance nucléaire et pétrolière…

• Rédacteur de NEW POINT de VIEW
Consultant en stratégie et organisation interculturelles
• Intervenant chez SKEMA BS
Contributeur à LE HUFFINGTON POST et LES ECHOS entre autres

Leave a Reply

Notify of
avatar